Les Aventures de Cracotte


À partir de 3 ans

 

Texte et mise en scène Jean-Daniel Laval

 

Avec

Vincent Caire

Damien Coden

Cédric Miele

Karine Tabet

Mathilde Puget ou Mahaut d'Arthuys

 

Durée du spectacle 55 minutes

 

 


Résumé


Un Guignol joué par de VRAIS comédiens !

 

On suit les aventures de Cracotte, une petite chipeuse qui a plus d’un tour dans son sac. Après avoir volé l’enveloppe de Guignol, elle chaparde la bouteille de Gnafron, puis elle s’empare du panier de mamie Agathe, avant de s’attaquer au chapeau du gendarme !

Et voilà que ce bachibouzouk accuse Guignol et Gnafron d’être les voleurs.

Comment notre petite Cracotte va-t-elle réussir à sortir ses amis de cet embrouillamini ?

 

Note d’intention


" Guignol et son petit monde font parti de ces personnages mythiques de la culture occidentale, il est donc tout naturel que des acteurs veuillent incarner ces idoles pour enfants, comme tout comédien rêve un jour d’interpréter  Pinocchio , Le Vieil Homme et La Mer,  Le Petit Prince ou Le Père Fouettard.  

C’est de cette  envie qu’est née la motivation de ce projet original, mais voilà, Guignol, est une marionnette !

 

Ne rien toucher à l’iconographie, un pari difficile, le castelet bigarré, les décors de fond en toile peinte, la magie naïve de la boîte à rêves, les marionnettes à manche aux traits grossiers, les feutres et battes en bois, autant d’articles incontournables, seuls les visages sont de chair et mobiles sous les traditionnels atours de Gnafron, le Gendarme ou la sorcière…

 

L’histoire écrite dans le pur style Guignol  est  faite de questions, de suspense, de rebondissements destinés à interpeller les enfants.

Elle conserve ce ton unique du  Lyonnais  populaire, porté par l’expérience des comédiens qui  respectent la gestuelle, la démarche sautillante et les mouvements saccadés dont la musique et les  bruitages accentuent les effets."

                                                                                                                                                                                 Jean-Daniel Laval

 

©PhilippeFretault