La Belle Lisse Poire du Prince de Motordu-CRÉATION NOVEMBRE 2017


À partir de 5 ans

 

D'après l'œuvre de Pef

@GallimardJeunesse

 

Adaptation & Mise en scène

Pauline Marey-Semper

Avec Maud Martel & Jules Cellier

 

Costumes Anne Ruault

Scénographie Diane Mottis & Julien Puginier

Musique Édouard Demanche

Lumières Johanna Dilolo

 

Durée du spectacle 60 minutes

 

Création Théâtre & Cinéma de Fontenay-Le-Fleury & Compagnie Demain Existe

Résumé


Le Prince de Motordu vit seul dans un grand chapeau, mais jamais il ne s’ennuie ! Il fait des batailles de poules de neige, joue aux tartes dans la grande salle à danger du chapeau, et surtout, il emmène paître son troupeau de boutons tous les jours! Jusqu’au moment où, au détour d’une rencontre avec une certaine Princesse Dézécolle, son monde va commencer à se transformer…

Note d'intention


Le Prince de Motordu n’a pas de cheval blanc, ne réveille pas les princesses endormies par un baiser après avoir occis un dragon. Il est charmant parce qu’il est spontané, passe l’aspirateur, semble bien loin de tout calcul et jugement et, déforme les mots... 

 

Sa rencontre avec la Princesse Dézécolle ne signe pas la fin de sa créativité qui abonde dans l’usage décalé des mots. Bien au contraire, elle lui permet de commencer à apprendre à s’amuser avec ses erreurs et les codes du langage. La Princesse Dézécolle nous rappelle avec plaisir que l’école est publique, gratuite, obligatoire et offre l’enrichissante contrainte du vivre ensemble. C’est à l’école que nous recevons les clefs permettant d’apprendre des autres qui, par bonheur, sont toujours riches d’une différence.

 

Oui, on peut rire de ses erreurs !

 

Apprendre dans la détente et la bonne humeur, sans être jugé ou sanctionné. Mieux comprendre tous ensemble, grâce aux lumineuses confusions d’un seul. En exploitant avec poésie et humour les maladresses du langage, PEF nous montre que l’on peut s’enrichir ensemble des originalités de chacun. C’est une des convictions profondes de cet auteur militant de la cause de l’école et de l’enfance. Cette cause me touche de près, fille d’instituteurs, je suis convaincue que l’école participe à la fondation en chacun de nous de la curiosité de l’autre, la tolérance et le respect. C’est pour cela que j’ai souhaité porter la richesse humaniste de ce texte au théâtre. La mise en scène colorée, expressive et comique invite les enfants à participer à cette expérience intime du va et-vient, plein de vie, entre les mots et les images.

 

Dans ce bain ludo-pédagogique, pas la peine de savoir lire ou écrire ! Tout le monde peut jouer à cette « re-création ».

 

Pauline Marey-Semper

L'auteur


Fils d’instituteur, Pierre-Elie Ferrier, PEF, a passé son enfance dans les cours de récréation. Peut-être est-ce pour cela qu’il lie si bien la dimension du jeu à celle de la pédagogie. Lorsque PEF raconte une histoire, deux plumes ne cessent de se croiser et de se répondre : l’une écrit les images, l’autre imagine les mots. 

 

Auteur à succès militant, son combat contre l’illettrisme semble marqué par ce dans quoi il a baigné : la récréation, ou plutôt la « re-création ». Celle du sens des mots, de l’appropriation du langage, des liens entre les signifiants et leurs représentations.

 

C’est ainsi qu’est né en 1980 le Prince de Motordu, un garçon dont l’expression singulière ouvre au monde de l’imaginaire…


La scénographie

La belle lisse poire du Prince de Motordu est visuellement déjà très marquée, à la fois par les images qu’imposent les jeux de mots, mais aussi par les illustrations de Pef. Notre objectif est de rester fidèle à cet univers tout en le mettant en valeur, et en l’adaptant aux besoins d’une version théâtrale. L’élément principal de la scénographie se concentre sur le «chapeau», qui évolue en même temps que la vision du Prince de Motordu lors son parcours initiatique. En effet, des parties du décor peuvent être ajoutées, retirées, ou retournées, pour en changer l’aspect, la fonction tout au long des aventures du héros. Ce projet est pour nous très stimulant, il représente une véritable occasion d’imaginer un décor riche en interactions poétiques et comiques, et un vrai défi quant à l’adaptation d’une œuvre déjà visuellement si riche.

Diane & Julien

Télécharger
DOSSIER DE DIFFUSION
Dossier Le prince de motordu-VDEF-VIMPR.
Document Adobe Acrobat 4.6 MB
Télécharger
DOSSIER PÉDAGOGIQUE
Dossier pédagogique.pdf
Document Adobe Acrobat 9.8 MB